Modèle économique

Comment tenir nos engagements sur le long terme ?

Avant toute chose, nous devons considérer qu'une monnaie locale est un élément important de l'économie locale et qu'en ces temps difficiles, elle constitue une activité de service public .

Jusqu'à maintenant, nous avons compté sur les cotisations pour financer les activités de l'association mais il s'avère que le renouvellement des adhésions annuelles est difficile et très chronophage pour les bénévoles. La solution serait d'engager un salarié pour cette tâche mais il n'est même pas certain qu'il pourrait financer son poste par son activité de collecte. Par ailleurs, pour bénéficier des services de la Racine MLCC, il est impératif d'être adhérent, ce qui conduit à une réduction progressive des utilisateurs, ce qui n'est pas concevable.

Il nous est apparu qu'il fallait s'orienter vers une autre solution. Celle de l'adhésion permanente !

En contrepartie, il faut tout de même pouvoir recevoir suffisamment d'argent pour continuer notre activité. C'est pourquoi, nous avons fait appel à un fonds de dotation (Solidarité pour le développement humain SDH). SDH nous offre la possibilité de fournir des reçus fiscaux à tous les donateurs. C'est pourquoi nous avons décidé de remplacer les cotisations par des contributions financières volontaires, libres et conscientes.


Celles-ci donneront lieu à une exonération fiscale de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises

Compte-tenu de cette possibilité, nous espérons que chaque donateur augmentera le montant de son don dans la mesure où environ les deux tiers lui seront remboursés par ses impôts.


A titre d'exemple,

Vos contributions étant défiscalisées, nous faisons les propositions suivantes