Publié dans Communes

Fiche pratique

La Racine - Fiche pratique

1. Créer une régie municipale en Racines

2. Encaissement de la racine en règlement des recettes publiques

Toutes les recettes non fiscales peuvent être encaissées totalement ou partiellement en Racines.

 Lorsqu'il reçoit un paiement en Racine, l'agent de la régie ne rend pas la monnaie en euros.

Par exemple, pour un encaissement de 1,20€, si l'usager donne :

 Sur la caisse enregistreuse de la régie, un nouveau mode de paiement Racine est créé. II sera considéré en comptabilité comme un virement.

 En fin de journée, les Racines présentes en caisse au-delà du fond de caisse initial de 50 Racines sont déposés au coffre de la régie, dans une enveloppe sur laquelle chaque dépôt quotidien est noté. Les coupons-billets de Racine présents dans cette enveloppe sont considérés comme un à-valoir pour un virement en euros de la part de La Racine monnaie locale d'un montant égal à la valeur faciale des Racines contenues dans l'enveloppe. En cas de contrôle de la caisse de la régie, ces Racines seront comptabilisées comme des euros, en recette non encore déposée au Trésor et enregistrée dans la comptabilité quotidienne de la régie comme des virements.

 En fin de mois, le régisseur consolide les virements enregistrés dans la comptabilité quotidienne de la régie pour chaque paiement en Racine :

 Le régisseur intègre ensuite le virement de La Racine monnaie locale dans ses dépôts, comme consolidation des virements inscrits dans les comptes de la régie au cours du mois écoulé pour chaque paiement en Racine.

3. Paiement en Racines

La commune peut verser à son gré des subventions aux associations, des aides sociales, payer des portions de salaire, des indemnités d'élus, des remboursements de frais ou régler des achats en Racines.

Cela se fait facilement par l'émission d'un mandat d'encaissement.